Jacques Brel a une longue histoire avec la guerre d’Algérie

Jacques Brel a une longue histoire avec la guerre d’Algérie
Lecture proposée par notre ami Abdelkader Tadjer (la voix de sidi bel abbès).

Jacques Brel a une longue histoire avec la guerre d´Algérie.



Durant la visite de J. Brel en Algérie en 1954,il fut contacté par les dirigeants du C.R.U.A, qui deviendra plus tard le FLN ,
qui lui ont exposé la justesse de leur combat pour la liberté , J. Brel a montré bien sa compréhension.Des ultras au courant de cette entrevue,
avaient longuement scandé »Algérie Française »au cours de son concert,il a eu simplement cette réponse: «  je m´en fous,je suis Belge« .
C´est durant cette visite qu´il a rencontré Jojo, Georges Pasquier de son vrai nom qui exercé dans le pétrole au Sahara.
Il abandonnera sa carrière pour l´amitié de Brel,amitié que beaucoup compareront à celle de Damon et Pythias de l´antiquité.
Jojo deviendra le confident de Brel,son chauffeur,son régisseur,son homme de confiance,son ami le plus proche et le plus intime.
En 1956 et en pleine guerre d’Algérie,Brel écrira et composera »Quand on a que l´amour »;
chanson qui sera reprise aux États-unis : »if we only have love« dans les manifestations contre la guerre du Vietnam. En 1959,
il écrira et composera sa célèbre »Colombe »,chanson anti militariste contre la guerre d´Algérie,
chanson qui sera reprise elle aussi aux États-Unis par la célèbre Joan Beaz et juddy Collins toujours en opposition à la guerre du Vietnam.

La colombe : paroles .
Pourquoi cette fanfare
Quand les soldats par quatre
Attendent les massacres
Sur le quai d’une gare
Pourquoi ce train ventru
Qui ronronne et soupire
Avant de nous conduire
Jusqu’au malentendu
Pourquoi les chants les cris
Des foules venues fleurir
Ceux qui ont le droit de partir
Au nom de leurs conneries

Nous n’irons plus au bois la colombe est blessée
Nous n’allons pas au bois nous allons la tuer

Pourquoi l’heure que voilà
Oa finit notre enfance
Oa, finit notre chance
Oa notre train s’en va
Pourquoi ce lourd convoi
Chargé d’hommes en gris
Repeints en une nuit
Pour partir en soldats
Pourquoi ce train de pluie
Pourquoi ce train de guerre
Pourquoi ce cimetière
En marche vers la nuit

Nous n’irons plus au bois la colombe est blessée
Nous n’allons pas au bois nous allons la tuer

Pourquoi les monuments
Qu’offriront les défaites
Les phrases déjà faites
Qui suivront l’enterrement
Pourquoi l’enfant mort-né
Que sera la victoire
Pourquoi les jours de gloire
Que d’autres auront payés
Pourquoi ces coins de terre
Que l’on va peindre en gris
Puisque c’est au fusil
Qu’on éteint la lumière

Nous n’irons plus au bois la colombe est blessée
Nous n’allons pas au bois nous allons la tuer

Pourquoi ton cher visage
Dégrafé par les larmes
Qui me rendait les armes
Aux sources du voyage
Pourquoi ton corps qui sombre
Ton corps qui disparait
Et n’est plus sur le quai
Qu’une fleur sur une tombe
Pourquoi ces prochains jours
Oa,je devrais penser
A ne plus m’habiller
Que d’une moitié d’amour

Nous n’irons plus au bois la colombe est blessée
Nous n’allons pas au bois nous allons la tuer

 Retour

Copyright © 2016 Université Djillali LIABES Sidi-Bel-Abbès - Tous droits réservés | Adresse: BP 89 22000 Sidi-Bel-Abbès - Algérie | Contact: