Université d'automne

L'Association des Compétences Algériennes, qui regroupe des compétences et des expertises de niveau mondial, s'est toujours montrée disponible pour apporter son aide et son expertise à nos universités et nos étudiants. Cette association se veut être un vecteur pour aider nos universités et nos institutions à bénéficier du transfert de technologies, d’expériences et d'expertises de nos compétences à l'étranger afin d’aider à développer le pays.
Cette rencontre aura à cœur de placer l'entrepreneuriat au cœur des nouvelles missions de l'université algérienne qui doit opérer un virage dans les contenus de ses formations et surtout faire un changement radical dans la culture des étudiants en y intégrant dès le départ l'esprit d'entreprendre.
Cette édition de l’université d’automne sera l'occasion de mener une réflexion sur le rôle de l'université, sur les contenus et surtout l'ouverture de l'université sur le monde de l'entreprise en développant des collaborations pour des formations plus professionnalisantes, qui seront à même de répondre aux besoins du pays et surtout de permettre aux futurs cadres d'exprimer tout leur génie.
L’objectif primordial de cette université d'automne est de lancer une réflexion sur le rôle de l'université face aux nouveaux défis et besoins auxquels l'université algérienne doit faire face.
Il s'agit d'opérer une véritable révolution dans la culture des étudiants et de l'université, pour passer d'une université fermée et assistée à une université ouverte, innovante et entrepreneuriale.
Ce n'est pas facile de changer les mentalités et les habitudes héritées depuis plusieurs décennies. Il y a par ailleurs des besoins spécifiques à chaque région et l'université doit les intégrer dans son offre de formation.
Il y a enfin les nouveaux enjeux technologiques autour desquels les grandes nations se livrent une bataille acharnée car ils dessinent l'avenir de l'humanité, on veut parler du Big Data et de l'intelligence artificielle ainsi que l'environnement.
Bien entendu, pour mener toute cette réflexion, on analysera les expériences des pays qui ont mené ce type d'expérience, telle que la Chine.
Voici les grands axes du programme :
Les 10 grands axes du programme de travail :
1.    Les nouveaux défis et nouvelles donnes dans la formation des étudiants
2.    Le rôle de l'université algérienne au 21ème siècle
3.    L'exemple des pays ayant mené ce type de réflexion (exemple de Chine)
4.    Les nouvelles technologies : Big Data et Intelligence Artificielle. Pourquoi il faut les maitriser
5.    L’électronique et ses applications, la robotique, etc.
6.    L'université face aux besoins régionaux : l'agriculture intelligente (SBS est étant une région à fort potentiel agricole)
7.    L'université et les nouveaux métiers de l'environnement
8.    L'université et l'entrepreneuriat en Algérie
9.    L'entrepreneuriat et la finance islamique en Algérie
10.Comment monter son entreprise : environnement économique, juridique, comment faire face à la bureaucratie, comment gérer les échecs, etc.

 

Je vous prie de bien vouloir faire une large diffusion.

 La formation est ouverte aux étudiants L3, M1 et M2 ainsi que les étudiants en médecine en fin de cycle.

On vous transmettra la liste des étudiants retenue pour la formation afin de justifier leurs absences durant la formation. La maison de l'entrepreneuriat va mettre à la disposition des étudiants retenus un règlement intérieur que je vous transmettrais (signé par l’étudiant et par le directeur de la maison de l’entrepreneuriat) afin de justifier leurs absences. 
Toute absence à la formation exclura l'étudiant et il ne pourra bénéficier d'aucune attestation d'absence ni de participation. 

Copyright © 2016 Université Djillali LIABES Sidi-Bel-Abbès - Tous droits réservés | Adresse: BP 89 22000 Sidi-Bel-Abbès - Algérie | Contact: