Coopération

La coopération reste la seconde mission du VREMC.

Ce dernier assure l'encadrement de celle-ci de la prospection à la finalisation des accords qui permettrons le bon déroulement de toutes ses phases et aussi à mettre en place les règles, lois et articles qui régirons ces conventions.

Les différentes coopérations et conventions établies par l'UDL avec les organismes externes sont :


Les Conventions de Collaboration

Conventions dans le cadre de programmes de recherche bilatéraux ou multilatéraux, entre différents organismes de recherche de l'UDL et étrangers. Les conventions de collaboration peuvent avoir comme objectif un programme de recherche sur long ou cours terme et/ou éventuellement l'atteinte d'un objectif administratif, technique ou autre.

Elle conventions de collaboration peuvent porter sur le déroulement des actions visant à l'atteinte de l'objectif et éventuellement porter aussi sur les modalités de prise en charge par les parties convenant des personnels et/ou matériels engagés dans la convention (hébergement, restauration, ... etc.).


Les Conventions de Coopération

Ce sont des conventions visant à créer un état de coopération mutuelle entre deux parties dans un domaine précis (recherche généralement). La communication et la tenue à jour de bilans visant à informer l'autre partie de l'état d'évolution actuel du programme commun, objet de la convention, sont autant d'atout qui mèneront à la réussite de celle-ci.

La convention de coopération est un contrat de bonne marche accepté par les deux parties dans lequel il est convenu sur les modalités et conditions qui doivent être acceptées par les deux parties convenant afin d'assurer le bon déroulement des activités ou programmes sur lesquels il y'aura une coopération.


Les Conventions CNRS, PURAC et Autres

Voir l'article Conventions CNRS, PURAC et Autres


Les Conventions de Cotutelles

Une convention de cotutelle assure la validation des démarches de cotutelle engagées par l'une des parties (UDL, Université étrangère) afin de permettre l'inscription d'un élément de cette partie en programme d'étude, post graduation, soutenance dans l'autre partie convenant dans le cadre des lois applicables et régissant la cotutelle interuniversitaire.

Le VREMC à pour rôle d'engager des procédures d'encadrement de ces démarches afin de permettre une communication aboutissant à l'acceptation des éléments souhaitant bénéficier des programmes de cotutelles interuniversitaires.