Prix l'Oréal-Unesco pour les femmes et la science 2022

Ma thèse en 180 secondes

Cours en ligne
sur le droit international de l'eau douce

Résultats des Concours d’accès
aux Formations Doctorales 2020 2021

Classement des universités par performance académique

Premier E-congrés National

Cours en ligne



 

semis-2014-10-15

 

Historique de l'exploitation agricole de l'université Djillali Libaès :

C'est dans la plaine de la Mekerra , bordée au nord par les monts du Téssalah et au sud par ceux du Dahia, qu'en 1930, l'école d'agriculture ouvre ses portes, sur la route de Détrie qui relie Sidi Bel Abbès et Tlemcen. Elle s'étend sur 100 hectares, et comprend, outre les bâtiments et la station expérimentale, des terres d'exploitation auxquelles s'ajoutent les 46 hectares du communal dit de l'oued Sarno sur la route du Tessalah

La plaine de la Mekerra se situe à une altitude moyenne de 500 mètres . Les terres, dont le tuf est à faible profondeur, 30 cm, sont des terres silico-calcaires pauvres, avec une couche arable faible.

La pluviométrie est insuffisante, avoisine les 400mm, avec beaucoup d'irrégularités. La température se caractérise par de grandes variations thermiques, des gelées tardives et des vents chauds du sud, en particulier le sirocco.

Si l'insigne de l'école représente une feuille de vigne, c'est particulièrement la polyculture qui y est développée. Ce sont des céréales , des fourrages ainsi que 25 ha de vigne, 4 ha de maraîchage et 500 oliviers, qui vont permettre aux élèves de se former à leur futur métier. La partie élevage se diversifie en un parc de bovins avec les deux races, l'une Montbéliarde (Pie rouge de l'Est) et l'autre Tarentaise, cette dernière ayant de bonnes aptitudes d'adaptabilité au climat; un élevage de porcs et un parc avicole.

Le vignoble est complanté de cépages classiques, Grenache, Carignan, Macabéo. Les vignes sont menées soit en forme gobelet ou bien palissées selon les méthodes Guyot et Royat. Une cave unique en son genre vient compléter la partie viticulture. Nous la devons à Monsieur Georges Cunin, alors directeur de l'école qui a eu l'idée d' utiliser la pression du gaz carbonique de la fermentation pour effectuer les remontages de moûts avec ou sans réfrigération. (système Cunin-Delorme).

En 1942, avec le débarquement des américains en Afrique du Nord, l'école est transformée en hôpital militaire. Pour se mettre à l'abri des éventuels bombardements, une grande croix rouge est peinte sur un toit du bâtiment. Évidemment les promotions recouvrant la période de la guerre ont largement participé aux combats et notamment après 1942 avec l'Armée d'Afrique.

L'école pratique d'agriculture en 1947 change de statut et devient école régionale. A compter de cette date, le diplôme de l'école sera obtenu après trois années d'études. L'année scolaire 1957/1958 verra l'adjonction de deux années supplémentaires dites "préparatoires" aux trois années précédentes.

Avec l'aimable contribution de Mr A.Sardi

DOCUMENTATION EN LIGNE               

Système National de

Documentation en ligne.

Connexion

Mot de passe oublier ?

 
sndl cerist